AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
le forum ouvre enfin ses portes le 28 Septembre ! De nombreux avatars sont à prendre . Une nouvelle version est à nos portes <3

Partagez | 
 

 SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
N. Sasha Bukovski est fier de vivre au Québec



avatar

✿ Messages : 10
✿ Inscrit le : 31/10/2010
✿ Pseudo : nevada
✿ Votre emploi : journaliste à temp partiel
✿ Humeur : risible


je suis québécois
♦ chanson du moment: closer to the edge
♦ la relation d'autrui:

MessageSujet: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    Dim 31 Oct - 15:54


Nikolaï Sasha Bukovski Lovoska


    pour en savoir plus ;
    nom(s): Bukovski Lovoska
    prénom(s): Nickolaï Sasha
    âge: 26 ans
    lieu de naissance: Moscou
    emploi/études: journaliste/écrivain à mes heures perdu
    statut: célibataire
    groupe: les nouveaux

    et le caractère t'en fait quoi ;

    drôle - têtu - persévérant - manipulateur - protecteur - affabulateur - intelligent - calculateur
    Rapidement? Mon caractère? Je suis chiant, et sur de moi. Je ne doute de rien en se qui me concerne, je manipule tous le monde et le centre de ma vie c'est moi-même. Étant riche, je n'ai aucune notion de l'argent se qui me prend parait-il encore plus mesquin et calculateur. Je n'ai pas de cœur non plus. Je ne crois pas en l'amour, je ne l'ai jamais trouvé, je ne le cherche pas. Je n'en veux pas en faite. Je suis pervers dit-on. Peut-être que oui; mais j'aime ça il faut bien l'avouer. Je suis bisexuel mais ça ne fait pas de moi une folle tordue, d'accord j'aime l'originalité et je ne fais pas un petit bourge comme les autres. J'ai laissé depuis longtemps mes costumes et cardigan pour des vêtement plus choc et originaux. Je suis fan de John Galliano. Je suis un c**; mais aussi un artiste et mon Œuvre c'est Moi.
c'est l'histoire de ma vie ;


« Tu sais que tu es un emmerdeur ?! Le genre d'artiste maudit qu'on devrait pas rencontrer ?! » J'appose un point virgule à la fin de ce mot, je relis ma phrase inscrit en noir sur cette page usée. Le bout de mon crayon ayant trouvé seul un chemin vers mes lèvres. « Oui je le sais; tu refermes la portes avant de sortir ?!! » Je replonge dans ma musique et pour ne pas entendre ce garçon qui me dit à quel point je suis qu'un sale gosse, je met mon Ipod sur mes oreilles. Depuis quand n'avons nous plus le droit d'être au calme après une nuit agité? Et depuis quand les gens se pensent-ils assez important pour dire quoi que ce soit alors qu'ils sont là que pour une nuit? Je soupire. Il a raison ce mec. Gautier je crois. Non mais je suis pas d'humeur. J'ai pommé mon carnet, et mon lecteur. Et maintenant me voila avec mon ancien Ipod; entrain de me dire que dans la nature se promène un Ipod dernier cris et un carnet noir avec ma vie à l'intérieur. Je me fous de la valeur exorbitante du lecteur, je me fiche de cela. Ce n'est qu'un bout de métal, avec des combinaison électronique. Ce sont surtout mes chansons. C'est ça qui me rend tant de mauvaises humeurs. Je suis rarement plus agréable et sociable que cela certes; mais là malheureusement pour ce jeune homme je suis aussi préoccupé. Je prend mon GSM et claque vite fait un texto dessus à l'attention de la jeune femme qui me sert de meilleure amie perdu mon carnet mon Ipod. Pas chez toi? Tiens moi au courant. Sinon ça marche toujours pour le Ritz cette a.p Je n'aime pas faire de beau sms, je trouve ça nul; mais je n'aime pas abréger. Nous avons une belle langue autant la garder, le Français ne s'écrit pas avec des abréviations monumentale-ment choquantes. Oui cette après-midi je vais au Ritz, pour nager puis elle me rejoins. On a rien a faire de nos journée; la fac rouvre dans un mois, en attendant je dois trouver à m'occuper. C'est facile lorsqu'on à passé une année sabbatique à tourner en rond. Après mon diplôme de fin de lycée j'ai décidé que tous cela m'avait épuisé. J'ai posé une année sabbatique, je l'ai passé à sortir, à tourner en rond, à lire, me cultiver. En faite je n'ai aucun mérite à ma culture, je suis juste blasé de tous. Alors pour compenser je dévore les informations de tous; et j'écris. J'écris sur tous les sujets. Quand j'étais petit je voulais dessiner; mais le talent de mon père me faisait trop peur. Alors je me suis mis à la musique, j'ai pas eus tord.
Je me lève, enfilant un tee-shirt, je sors de ma chambre et me dirige vers le studio. La porte fermée à clef; je l'ouvre et entre dedans. Je soulève quelques feuille, peut-être que je l'ai oublié ici ce fichu carnet. Non, de toute manière je sais que je l'ai oublié dans un café. Je suis c**; je devrais faire plus attention. Mais que voulez-vous, je suis toujours occupé par autre chose, jamais à tenir en place. Ma tête pense à pleins de chose, et je vois ce monde dérisoire autour de moi. tous le monde le sait; je suis un artiste. Mais mon œuvre c'est moi. Je pourrais vous peindre le tableau d'un jeune homme doux, sensible, artiste torturé, je dirais cela alors que je suis au même endroit dans mon studio devant mon piano. Mais non c'est faux, je suis pas cet homme; moi je suis un c** et j'en ai fait mon art de vivre. Les seules fois où je suis adorable, doux et sensible c'est dans mon compositions. Hors soyez en certains personne ne les verra. Je vis dans le monde qui s'appelle Paraître; et j'impose avec ferveur ma supériorité physique, mental et monétaire. Je suis beau, oui je le sais, les autres aussi le sont; mais moi j'en ai conscience là est le changement, je suis intelligent. Et la troisième chose est reliée à la deuxième je suis riche. La seule fois où j'ai économisé dans ma vie c'était pour mon studio. Non pas que j'avais pas les moyens, mais je me suis lancé le paris stupide d'économiser comme les "pauvres"; j'ai mis chaque mois l'équivalent de votre salaire de côté; bon j'avoue j'ai pas attendu longtemps en un an j'avais bien plus que l'argent nécessaire. Bref l'argent oui, grâce à l'argent j'écrase de suite l'adversité; car l'argent apporte la culture, l'intelligence et beaucoup d'autre chose. Mais moi j'ai une autre arme; et ça croyez moi , c'est bien cela qui me distingue de tous ces fils de. qui sont mes "amis" ou qui se disent l'être. Moi je me fou de tous, je n'ai honte de rien; j'aime rien et tous à la fois. La seule dont je ne me fous pas c'est de ma personne, car je Sais que je suis moi. Peu compréhensible je le sais. Cela enlève beaucoup d'illusion lorsque les gens Croient me connaître et ceux qui Commence à me connaître; comme on le dit beau de loin mais loin d'être beau. Je suis cette définition de l'intérieur. Et j'aime désillusionner le monde qui m'entoure. Je suis un chieur, de la pire espèce. Je défends des valeurs obsolètes qui n'ont plus leur place dans notre société actuelle. Mais hormis cela je suis poli, gentil et serviable. Je fais bien la conversation, grâce à moi des dizaines de personne ont un travail bien payé, je fais bien l'amour aussi parait-il. Je n'en sais rien, je ne le fais que rarement, je ne suis pas que tous ces gens qui couchent avec n'importe qui. Moi je joue puis je lâche. Mais sinon je suis bon joueur, je suis loyale et je crois en la valeur des vraies choses tel que le courage et la loyauté. J'aurais aimé servir une noble cause, défendre mon honneur et mourir au combat. Mais je ne suis pas né au bon siècle; je mourrais d'un accident de Porch, d'une overdose ou d'ivresse. Je n'en sais rien, cela n'a guère d'importance à vrai dire. Je suis l'icône de la société éphémère; tous se que les autres font je le fais mais en mieux, je n'aime pas la demie-mesure. Mais amis le savent. Amis. Amis d'un soir, amis d'un jour, les amis de toujours ne s'y comptent plus. Car dans notre monde, dénué de réalité, de réel sentiment, abreuvé de virtualité, de camé et de sexualité; où est donc passé la vraie sentimentalité? Je me le demande; mes mais je les ai perdu un à un. Sauf deux peut-être; on dit que les vrais amis se compte sur les doigts d'une main. Pour nous, les riches, ils sont encore plus rare; par contre on a des tas de connaissance qui pullulent notre répertoire, des maisons à chaque coin de ville, un carnet d'adresse qu'on n'appelle jamais. On on finira par crever, seul, reput, le nez plaint à craquer, l'œil torve à fixer les moulures du plafond à la place du ciel. Nous sommes la générations doré, on n'a pas le droit de se plaindre. Ils ont raison, on a pas à se plaindre, certains meurent de faim nous on meurt d'ennuis, de coke et d'argent. Chacun ses priorités.


Pourrais-je savoir comment, diable, t'y es-tu prit pour te mettre à dos cette jeune fille? La voix excédée de Gabrielle, ma mère, me fait détourner la tête de mon verre. Je lève les yeux vers elle, accoudé à la cheminée j'étais en train de songé à mon école. Elle semble pourtant vouloir avoir une conversation plus sérieuse. Que puis-je répondre ? Que j'ai eut des rapports sexuels avec cette Molly, que je lui ai fait miroiter une histoire adorable, pour ensuite la planter sans excuses? Je ne peux décidément pas le dire ainsi. Ma mère en ferait un arrêt cardiaque. Elle me prend déjà assez pour la tâche de la famille. Chaque nuits, je le sais bien, elle pense à me déshériter. Malheureusement il ne lui reste que moi et elle sait que je ferais en sorte de l'humilier au-delà de notre lien parenté si elle agissait de la sorte. Nikolaï ?!! Je la regarde. Je sais bien qu'elle ne m'appellera jamais autrement, Nikolaï et prononcé avec cet accent de supériorité aristocratique. Sasha c'était l'idée de mon père, artiste, petite aventure passagère qui lui a valu d'avoir un fils incontrôlable au nom lui rappelant sans cesse son erreur. Nikolaï c'est plus classe. Sasha c'est pour les intimes, non en faite pour tous le monde je suis Sash hormis pour mes parents. Et bien il faut croire que nous n'étions pas sur la même longueur d'onde. Le business n'est pas une affaire de femme... Je n'allais quand même pas être adorable avec elle alors qu'elle est en froid avec son père, père qui est le détendeur de la fortune familiale. Je ne perds pas mon temps pour rien. De plus je ne compte surement pas finir dans les affaires, du moins pas maintenant. Je veux de la musique, de l'action; je m'en lasserais je le sais. Et alors ? Laissez moi faire ce dont j'ai envie ! Je passe une main dans mes cheveux, long et qui exaspère ma mère. Encore une mascarade. Je ne les comptes même plus. Qui suis-je donc pour devoir prétendre à finir avec une femme inintéressante ?

Je me souviens de Paris, c'était il y a maintenant quelques mois. Je suis né à Moscou mais n'y suis resté que trois ans. Alors enlevez-vous l'idée que j'ai l'habtidue de froid, que j'ai un accent russe, ou autre stupidité dans le genre. Je suis russe, Sasha ne le traduit pas certes, mais Nikolaï et mon nom de famille. En même temps Bukovski il ny' a pas moins russe. Il n'y a pas nom moins aristocratique, ça c'est sur et certain, aristocratie française et russe entre-mêlée. Je me suis souvent dit que ma mère avait épousé mon père pour cela, et pour son argent. Mais finalement elle était aussi riche , et il avait malgré tous un style de vie loin de l'idéal de ma mère. Et elle a gardé le nom de son défunt mari. En fait nous n'en savons rien, il avait l'habitude de disparaître. Je l'imagine bien depuis presque quinze ans dans une île paradisiaque, à profiter de son business et de son temps libre. Ma mère et la police le disent mort. Moi je n'en dis rien. A cinq ans ma mère me présentait Nathanaël, l'homme qui semblait avoir toute les qualifications pour devenir mon beau-père. Et ce fut le cas peu de temps après nous aménagions en Angleterre et je découvrais alors une nouvelle sœur nommée Jules et ayant le même âge que moi. Mon adaptation ? Je mentirais en la disant facile dans un autre pays, mais se serrait un mensonge de vous la décrire. Je ne m'en souviens pas hormis peut-être l'impression d'un monde étranger. Impression vite effacé par ma nouvelle camarade de jeux, confidente, amie et sœur; Jules. C'est grâce à elle que j'ai vraiment pu commencer à prendre mes repères. C'est elle qui a fait celui que je suis devenu. A dix ans je revenais en France avec ma famille. Jules et mloi devenions les terreurs du XVIème arrondissement de Paris. La capital nous appartenait. J'ai rencontré Lula en France. Lula c'était une fille vous l'aurez deviné. Elle était dans le genre so rebelle; moi aussi. Une soirée. Juste une soirée et on a finit dans le même lit. Deux mois plus tard nous recommencions, mais ces fois-ci avec beaucoup plus de détails sur chacun. Ces fois-ci? Oui car il n'y en a pas eut qu'une. Elle était douce, adorable, drogué et pommée dans la vie. J'aimais ce côté là. Elle est peu à peu devenu un substitue de Jules. Une sorte de meilleure amie en mieux en plus fort.
Puis je l'ai perdu. Elle s'est tiré sans mot. Sans au revoir.
J'ai dérapé à ce moment là; drogue, alcool; j'ai même faillis couché avec Jules. Ma sœur quoi ! Le grand Sasha frôlait le ridicule juste car sa meilleure fuckfriend s'était tiré sans un mot. Tout à basculé et finalement la réputation de Bukovski a commencé à le sentir. Ma mère en a eut marre, mon beau-père aussi. Nikoläi... Va faire tes bagages. Ça suffit comme ça, des mois que tu fiche plus rien. La fac a reprit tu n'y mets quasiment pas les pieds, tu sors tous le temps, tu es plus mort que vivant à longueur de journée. Tu pars passé ton année à Londres. On a une suite là-bas tu vas y rester... Pourquoi n'ai-je pas protesté? Aucune idée. Sérieusement être séparé de Jules, de mon harems, de mon terrain de jeu... Ma réputation certes va jusqu'à Londres mais ma vie c'est Paris et au pire Manhattan où je passe mes étés; mais pas Londres. Pourtant m'y voila bien obligé à y passer un an... Sauf que jusqu'à hier je pensais que tout allait changer...sauf qu'un visage connu, une course poursuite derrière la fille que j'ignorais ici. Non rien ne peut changer, et je ferrais tous pour que cela redevienne comme avant.



20 Aoùt.
J'ai acheté mon billet d'avion. Mes affaires tiennent dans un sac le reste je rachèterais là-bas. Ma nouvelle lubie ? Travailler. Ho oui après un an d'année sabbatique je me suis remis au boulot. En même temps la presse se demandait se qu'était devenu le journaliste de renom. J'aime pas qu'on me connaisse pour mes articles. Je suis jamais content. Lorsque j'étais aux études j'aimais pas que le monde me connaisse pour mon nom et ma richesse; maintenant c'est pour mes article. Je suis un chieur. Mais tant pis. Je sors de la voiture et me dirige vers le centre de décollage. Je suis revenu à Paris pour une semaine et je repars une fois pour toute au Quebec. Hé oui Canada je suis de retour. Huit mois que j'y étais, et je suis partis deux semaines pour de nouveau revenir. Huit mois où j'ai dormis à l'hôtel de la ville, super luxueux en passant. Mais main tenant j'ai décidé de d'acheter une suite dans un hôtel plus intimiste mais tout aussi beau. Et j'emménage cette fois-ci. Pour de bon. Je connais un rédacteur en chef qui veut que je devienne son adjoint; pour le moment j'en sais rien. Mais je sais que j'arrive au Canada. Donc nouvelle ville, nouveau mode de vie? Ho non I'm Sasha Bukovski je vous rappel.







prénom ou pseudo. nevada mon âge 17 yopays ou région . France pourquoi s'être inscrit sur take away ? . le scénario me plait et le design est vraiment cool et quand penses-tu ?. qu'il a l'air cool crédit de la bannière et autres . tumblr. avatar choisi . Jared Leto I think
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Avaée D-Desjardins est fier de vivre au Québec


AVA ♦ you make me feel like a teenage dream

avatar

✿ Messages : 45
✿ Inscrit le : 29/09/2010
✿ Pseudo : Blueberry


MessageSujet: Re: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    Dim 31 Oct - 20:41

JARED I love you bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Sasha Bukovski est fier de vivre au Québec



avatar

✿ Messages : 10
✿ Inscrit le : 31/10/2010
✿ Pseudo : nevada
✿ Votre emploi : journaliste à temp partiel
✿ Humeur : risible


je suis québécois
♦ chanson du moment: closer to the edge
♦ la relation d'autrui:

MessageSujet: Re: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    Dim 31 Oct - 21:28

Merci (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée L. Giroux est fier de vivre au Québec


BITCHY VIP ϟ reds will rule the world
avatar

✿ Messages : 163
✿ Inscrit le : 22/09/2010
✿ Pseudo : CHIKAKA
✿ Votre emploi : ÉTUDIE EN MÉDECINE ET SERVEUSE AU PIZZA MAG
✿ Humeur : joyeuse


je suis québécois
♦ chanson du moment: POCKETFUL PF SUNSHINE
♦ la relation d'autrui:

MessageSujet: Re: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    Dim 31 Oct - 23:29

MAIS C'EST PARFAIT ÇA!
J'adore ta fiche, et je te valide! J'ai trop hâte (enfin, Keenan!) de RP avec toi! I love you

_________________


    take me away, a secret place. a sweet escape, take me away!
    ALIZÉE GIROUX ✿ Want you to make me feel like I’m the only girl in the world. Like I’m the only one that you’ll ever love. Like I’m the only one who knows your heart. Only girl in the world… Want you to take me like a thief in the night. Hold me like a pillow, make me feel right. Baby I’ll tell you all my secrets that I’m keepin’, you can come inside. And when you enter, you ain’t leavin’, be my prisoner for the night. Take me for a ride. Oh baby, take me high! Let me make you first, Oh make it last all night.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Sasha Bukovski est fier de vivre au Québec



avatar

✿ Messages : 10
✿ Inscrit le : 31/10/2010
✿ Pseudo : nevada
✿ Votre emploi : journaliste à temp partiel
✿ Humeur : risible


je suis québécois
♦ chanson du moment: closer to the edge
♦ la relation d'autrui:

MessageSujet: Re: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    Lun 1 Nov - 0:07

Tu es Keenan en double compte??? :O
OMG si c'est cela my GOSH tu as sublime en DAW

bref merci beaucoup (L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alizée L. Giroux est fier de vivre au Québec


BITCHY VIP ϟ reds will rule the world
avatar

✿ Messages : 163
✿ Inscrit le : 22/09/2010
✿ Pseudo : CHIKAKA
✿ Votre emploi : ÉTUDIE EN MÉDECINE ET SERVEUSE AU PIZZA MAG
✿ Humeur : joyeuse


je suis québécois
♦ chanson du moment: POCKETFUL PF SUNSHINE
♦ la relation d'autrui:

MessageSujet: Re: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    Lun 1 Nov - 0:48

OUI, exact, c'est mon deuxième visage ce Eddie Redmayne (aa)
Je sens qu'on va vraiment bien s'aimer! I love you

_________________


    take me away, a secret place. a sweet escape, take me away!
    ALIZÉE GIROUX ✿ Want you to make me feel like I’m the only girl in the world. Like I’m the only one that you’ll ever love. Like I’m the only one who knows your heart. Only girl in the world… Want you to take me like a thief in the night. Hold me like a pillow, make me feel right. Baby I’ll tell you all my secrets that I’m keepin’, you can come inside. And when you enter, you ain’t leavin’, be my prisoner for the night. Take me for a ride. Oh baby, take me high! Let me make you first, Oh make it last all night.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N. Sasha Bukovski est fier de vivre au Québec



avatar

✿ Messages : 10
✿ Inscrit le : 31/10/2010
✿ Pseudo : nevada
✿ Votre emploi : journaliste à temp partiel
✿ Humeur : risible


je suis québécois
♦ chanson du moment: closer to the edge
♦ la relation d'autrui:

MessageSujet: Re: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    Lun 1 Nov - 0:54

COOOL I love you j'ai faillis prendre ton scénario en plus. Mais l'avatar m'inspirais pas. M'enfin finalement je suis l'un de tes perso. Oui on va s'aimer ( sur une plage ou sur un oreillée...on va s'aimer !!!! désolé ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé est fier de vivre au Québec







MessageSujet: Re: SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »    

Revenir en haut Aller en bas
 

SASHA ♛ « Avant les femmes vivaient le point levé; maintenant c'est plus culotte baissée »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TAKE ME AWAY :: STEP TWO :: 
nous devons vous connaître
 :: 
bienvenue à québec
-